L’importance de la vidéo pour votre référencement

Le SEO évolue sans cesse. Nous le savons tous. Le référencement vidéo en est une nouvelle preuve. Auparavant, des plateformes comme YouTube servaient uniquement de support aux entreprises. Elles y publiaient des courtes vidéo présentant leurs produits phares ou encore, les membres de leur équipe. Toutefois, tout ceci n’était que visuel. Il y a quelques années, personne n’aurait pensé que l’importance d’un titre ou d’une description vidéo aurait son importance dans le référencement naturel. Et pourtant, si. Rappelez-vous : le SEO évolue sans cesse. Il y a trois aspects importants pour l’optimisation de vos vidéos :

  • Le nom de la chaîne.
  • L’utilisation des mots clés.
  • La description de la chaîne.

On en revient tout doucement aux fondamentaux du SEO. Certes. Mais lorsqu’on consulte un grand nombre de vidéos (de chaînes d’entreprises, business et autre) sur YouTube, peu remplissent parfaitement ces trois conditions. Aucune entreprise ne devrait se passer du référencement vidéo. À l’heure actuelle, YouTube est le 2ème site le plus visité au monde. D’ici 2020, on préconise que 80% du trafic internet proviendra de la vidéo. Autant vous dire que vous avez intérêt à vite revoir votre stratégie si cela n’a pas encore été fait. Comme toujours, vous devez proposer du contenu de qualité à vos internautes. Mais également à Google. N’allez pas faire des vidéos tous les deux jours pour proposer du contenu inintéressant. Tout d’abord, vos internautes risquent d’arrêter le visionnage au bout de quelques secondes. De plus, Google ne sera pas content. Et quand Google n’est pas satisfait, il vous le fait rapidement savoir. N’hésitez pas à intégrer vos vidéos sur votre site web. Par exemple, je conseille de mettre une petite vidéo sur votre landing page qui pourrait globalement présenter votre business. C’est une stratégie très judicieuse pour vos futurs visiteurs puisqu’ils pourront vous connaître en quelques secondes. Au lieu de lire un texte, ils y verront un contenu plaisant, attrayant et seront plus susceptibles de le repartager ensuite. Sachez que les vidéos sont, avec les images, les contenus les plus diffusés par les internautes au sein de leur communauté. Gardez cette information en tête: elle vous sera grandement utile.

Beaucoup de techniques du référencement vidéo sont encore méconnus. Mais finalement, elles fonctionnement sur le même principe que celles du référencement naturel. Pensez à transcrire vos vidéos. Oui, c’est un travail long, parfois pénible. Pour autant, ne le négligez pas. Tout d’abord, vous proposez du contenu plaisant à votre internaute. C’est un premier bon point. Imaginez si, en plus, vous lui proposez des sous-titres s’il visionne votre contenu en ayant couper le son? Il sera doublement satisfait et il vous le fera savoir en interagissant avec votre vidéo. De plus, la transcription reprend les thématiques principales de votre contenu. C’est donc plusieurs mots-clés que vous ajoutez naturellement. Encore un bon point de pris dans votre course face à l’algorithme Google. Un peu plus haut, je parlais de la description de votre vidéo. Il s’agit de métadonnées essentielles pour votre référencement vidéo. Créez un titre attrayant. Donnez envie à votre interlocuteur de cliquer sur votre contenu, mais surtout, de le visionner un maximum de temps. N’hésitez pas à utiliser plusieurs pratiques différentes pour voir laquelle correspond le mieux. Pour ma part, les descriptions et titres suivis d’un mot interrogatif marchent assez bien. Pour la description de votre vidéo, évitez de dépasser les 155 caractères. Restez clair et concis. Toutefois, n’oubliez pas d’y inclure les bons termes pour votre description. Sur YouTube, les vidéos ayant un excellent taux de rebond concernent les tutoriels pour des logiciels, les démos de produits, les tests. Essayez de voir si vous pouvez intégrer des mots renvoyant, de près ou de loin, à ces concepts. Si cas échéant, ne forcez pas. Inutile d’intégrer des mots clés uniquement pour le remplissage. Google vous pénalisera dans la foulée.

L’arborescence a aussi sa place dans le référencement vidéo. Le sitemap, cela vous dit quelque chose? Je suis sur que oui. Alors sachez, qu’il est également possible d’en faire pour vos vidéos. Vous aiderez davantage Google en lui fournissant des informations complémentaires grâce à ce(s) sitemap(s). Pour rappel, un sitemap est généralement un fichier XML présentant l’architecture générale d’un site web. Il permet de hiérarchiser les ressources et les contenus proposés par le site. À nouveau, pensez au mobile. Posez vous des questions avant de publier votre contenu vidéo: ma vidéo est-elle parfaitement optimisée pour une version mobile? le temps de chargement est-il rapide? De même que pour votre site web, vos vidéos doivent apporter une bonne expérience à votre utilisateur. Sans quoi, vous connaissez la sentence: une baisse dans les résultats du moteur de recherche. Une petite spécificité est à noter dans le référencement vidéo. En utilisant des outils d’analyse, comme YouTube Analytics, vous pouvez rapidement savoir votre taux de clic, votre taux de conversion et bien plus encore. Ici, c’est le taux de rebond qui nous intéresse le plus. Lorsqu’un internaute effectue une recherche sur Google et tombe sur votre contenu, il cliquera pour savoir de quoi il s’agit. Si au bout de quelques secondes, il quitte votre page pour se rendre sur une autre page, c’est que votre contenu ne l’a pas interpellé. En somme, une action comme celle-ci n’est pas nuisible à votre référencement. En revanche, la répétition de cette action vous fera automatiquement perdre des positions. Réfléchissez donc à proposer du contenu pour que votre internaute reste sur votre vidéo (et non, s’en aller au bout de quelques secondes).

Voici quelques idées de vidéos que vous pouvez produire pour booster votre référencement :

  • Les tutoriels.
  • Les témoignages.
  • Les démos de produits et services.
  • Les vidéos immersives.

L’objectif de votre contenu: créer de l’interaction, susciter de l’émotion. Les différents formats de vidéos que j’ai cité ci-dessus aident et accompagnent l’utilisateur. Vous êtes donc plus susceptibles de voir votre contenu repartagé sur les réseaux sociaux. Car, oui, l’utilisateur voudra aussi faire part de ce qu’il a appris grâce à votre contenu, à sa communauté. Vous obtiendrez donc, très probablement de nouveaux backlinks (l’un des trois pilliers majeurs du SEO). Les réseaux sociaux sont essentiels dans une stratégie de référencement SEO. J’en reparlerai dans un prochain article.

Avoir une stratégie de contenu axée sur la vidéo fidélisera davantage vos communautés, alors pensez-y.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s